Critiques

[Critique] Ride 4

L’expérience ultime de course pour tous les passionnés de deux roues.

Milestone revient cette année avec le quatrième opus de sa licence à succès, Ride. Ce nouveau volet, et d’avantage axé sur la simulation que ses prédécesseurs, va-t-il pouvoir séduire les passionnés de deux roues, et les pilotes les plus aguerris ?

Le retour très attendu du Messi !

Après deux ans d’absence la licence Ride revient sur les chapeaux roues avec un quatrième volet. Le titre était attendu par les fans afin de faire oublier la grande déception du précédent opus encore marqué par son manque de nouveauté.

Mais les passionnés doivent être désormais rassuré, car le studio italien Milestone semble avoir appris de ses erreurs et nous a donc concoctés un titre complet, remanié et cette fois ci beaucoup plus axé sur le côté simulation de conduite. Terminé donc de foncer casque baissée, poignet cassé au maximum, sous peine de sortir de la trajectoire idéale jusqu’à devoir aller manger du gravier !

Un hypermarché de la moto le rêve de tous les riders !

On ne vous avait pas menti dit le studio italien n’est pas allé de main morte dans se quatrième opus en commençant par le contenu du jeu. Avec ses 176 bolides (dont 81 supplémentaires disponibles dans la pléthore de DLC qui arriveront au cours de la saison), Ride 4 souhaite laisser un large choix en bécanes aux joueurs. Dans l’ensemble les bolides sont modélisés à la perfection, allant même jusqu’à avoir chacune leur propre sonorité néanmoins nous pouvons regretter la rareté du nombre de de super motards ou autres bolides plus originaux.

Mais le studio Milestone ce n’est pas contenté d’uniquement modélisés les motos, il est également possible de les personnaliser grâce a différents stickers et divers coloris. Du casque à la carrosserie, afin de pouvoir concourir sous vos couleurs préférés ! Et la cerise sur la moto, vous pourrez récupérer des designs créer par d’autres joueurs afin de les appliquer à votre collection de bolides à deux roues. Ce n’est pas cool et stylé, ça ?

Ajoutez à tout cela et saupoudrez d’une trentaine de circuit allant des classiques Mugello ou Laguna Seca jusqu’à des circuit souvent oubliés comme Tsukuba au Japon, et vous obtiendrez la crème de la crème comme simulation virtuel pour motards.

Au niveau des nouveautés, nous en avons deux de taille :  la météo dynamique et le mode « endurance » ! L’un propose des courses pouvant aller jusqu’à 24 heures, et vous obligera à gérer tous les paramètres de votre machine ((usure des pneus, choix des gommes, ravitaillement, carburant, …). C’est notamment au cours de ce mode de jeu que vous aurez l’occasion de voir le changement de météo (pluie, brouillard, soleil, …), en plus d’un cycle jour/nuit qui est tout simplement magique.

Un gameplay très ou trop exigeant !

Ride 4 fait plaisir au fan de simulation de course de moto. Si cela rendra heureux les plus acharnés d’entre vous, cela pourrait cependant avoir l’effet inverse sur les petit novices. Car chaque petite erreur de trajectoire ou de freinage se paye cash, la progression peut très vite s’avérer très frustrante pour les débutants.

Mais Milestone à penser à tout ou presque, car ils ont intégré un système de « rembobinage » ou vous pourrez reprendre votre course dans la position exacte que vous occupiez quelques secondes plus tôt. Bien entendu cette fonction est à éviter si vous êtes à la recherche d’une sensation d’immersion la plus totale !

Finalement que ce soit dans le mode carrière ou dans les différents défis qui vous seront proposés, il vous faudra faire preuve d’un certain sens du pilotage afin de pouvoir profiter du gameplay qui vous est offert. Une fois les bases acquises c’est tout simplement jouissif. Vraiment le jeu permet d’avoir des sensations de rapidité et de fluidité rarement atteint dans un tel titre grâce aux réglages fait auparavant.

Une intelligence neuronale qui à déjà fait ses preuves !

L’une des plus grosses annonces avant la sortie du jeu c’est bien sur l’implantation de l’intelligence artificielle qui porte le doux nom de A.N.N.A pour Artificial Neural Network Agent, celle-ci a déjà fait ses preuves dans le passé avec le titre MotoGP 20 qui est également édité par le même studio.

Vos adversaires seront donc plus coriaces que jamais au point de vous emboutir au passage, il faudra donc montrer vos qualités de pilote ou bien ajuster la difficulté par vous-même. C’est terminé l’époque ou l’IA était stupide ! Ici, vos adversaires s’adapteront à vos trajectoires et à votre manière de piloter afin de vous déborder de manière intelligente et parfois même assez surprenante !

C’est rageant tout de même quand l’adversaire vous prend de l’extérieur au moment ou l’on s’y attend le moins ! Grrr… IA vous apportera de nombreuses heures supplémentaires de jeu et de fun aux manettes des plus beau bolides de course.

Graphismes - 8.5
Gameplay - 8.4
Durée de vie/Contenu - 7.5
Multijoueur - 4.5

7.2

Enorme

Le studio Milestone nous offre une simulation de moto complète, esthétiquement magnifique et grisante. Certes le tout aurait pu être mieux abouti, avec par exemple une approche plus pédagogique pour les néophytes. Mais dans l’état, les passionnés de motos y passeront des heures voir des journées. Pour finir, c’est un très bon jeu si vous appréciez la saga ou que vous cherchez un jeu qui demande de la technique et une certaine exigence.

Acheter Maintenant
User Rating: Be the first one !

Modogameur

Passionné par la culture geek depuis tout jeune, je suis le fondateur de Modogameur.fr un site web sur l'actualités de la culture geek afin d'échanger avec d'autres passionné.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un bloqueur de publicité empêche la lecture. Veuillez le désactiver afin de continuer la lecture de l'article.